Marimer

La mer

Quelles sont les véritables vertus de l’eau de mer ?

 

 

Un peu d'histoire

En 1897, le biologiste français René Quinton avait mis en évidence des similitudes entre la composition minérale de l’eau de mer et celle du milieu interstitiel et du plasma sanguin. Il en avait déduit que le corps humain devait certainement bien réagir aux traitements et préparations contenant des substances issues de la mer.

On nomme "Plasma de Quinton" de l'eau de mer stérilisée et ramenée à la concentration moléculaire du plasma humain par dilution avec de l'eau distillée.

Dans son œuvre « Eau de mer, Milieu organique », René Quinton prouve que :


1. l'eau de mer n'est pas toxique ;
2. l'eau de mer peut remplacer l'intégralité du milieu intérieur ;
3. les cellules les plus fragiles de l'organisme, les cellules blanches du sang, y survivent facilement ;
4. la formulation de l'eau de mer va bien au delà du sérum physiologique salé ;
5. l'utilisation de l'eau de mer est bien plus judicieuse ;
6. l'eau de mer constitue un agent thérapeutique majeur dont il s’agit de déterminer les limites d’utilisation.

Ainsi, le plasma marin isotonique, grâce à sa richesse en éléments solubles vitaux est le liquide physiologique des êtres vivants.


Source : vitagate.ch. Eau de mer, Milieu organique » date de parution en 1904, Collection Science du Vivant, pages 503.

Définition1

On distingue la forme isotonique et la forme hypertonique.

À cause de la similarité frappante entre l'eau de mer isotonique et les fluides du corps, notamment le sang, l'eau de mer isotonique a été désignée sous divers noms:

• Plasma Marin
• Plasma d'Océan
• Plasma de Quinton
• Sérum Marin
• Sérum de Quinton

 

Isotonique

Le préfixe " iso " signifie égal. En médecine, un fluide est dit isotonique lorsqu'il a la même concentration moléculaire que le plasma sanguin. Dans le cas d'une solution saline, cela équivaut à 9 parties par mille d'eau pure. Cette concentration isotonique ne contient donc qu'un tiers de la teneur en sel de l'eau des océans.

Ainsi, si le fluide contient à peu près autant de molécules que le plasma sanguin, ce liquide est dit isotonique.

Sang

Hypertonique

Quand cette concentration est plus élevée que 9/1000, elle est dite hypertonique. L'eau de mer a une concentration de 35/1000. L’eau de mer hypertonique contient approximativement 2/3 de la teneur en sels de l'eau de mer régulière. L'eau de mer hypertonique désigne donc l'eau de mer purifiée, non-diluée, puisée dans des conditions spéciales à une certaine profondeur dans l'océan.

Ainsi, le liquide est dit hypertonique si la concentration de matière dissoute est supérieure à celle du sang.

Sang1

Propriétés de l'eau de mer2

• Régénération des tissus,
• Ré-équilibration (apport minéral, sous forme assimilable, par transminéralisation),
• Recharge en oligo-éléments, sous leur forme naturelle; de cette façon, ils exercent les uns sur les autres des actions de renforcement multiple (oligo-synergie),
• Action infinitésimale, homéopathique, de certains de ses éléments.
Elle peut être utilisée par voie parentérale, orale ou en usage externe notamment pour les affections et troubles ORL tels que les sinusites et rhinites.

Sels retrouvés dans l'eau de mer3

 

Graph

 

Sources :

1.Arroll B. 2008. Common cold. BMJ Clinical evidence.

2.CKS. 2007. NHS Clinical Knowledge Summaries. Clinical topic – common cold. www.cks.nhs.uk [Accès en décembre 2009]

3.Dictionnaire Vidal 1975

Les bienfaits de l'eau de mer

Boire de l’eau de mer, non pas boire la tasse, mais absorber volontairement et régulièrement ce liquide purifie, vivifie et reminéralise notre organisme. Déjà, dans l’antiquité, Hippocrate, Platon, Euripide vantaient les bienfaits de l’eau de mer. " La mer lave les maux de tous les hommes" Euripide (420 avant J.-C.). Il s’agissait essentiellement de prendre des bains. Certains thermes romains étaient alimentés en eau de mer. Si Ambroise Paré, au XVIè siècle préconisait de soigner les traumatismes par des bains de mer, ce n’est qu’au XIXè siècle qu’apparut l’idée de la boire.


• L’eau de mer : un concentré de tous les éléments

L’eau de mer contient en effet tous les constituants de notre terre et de ses habitants, ceux qui figurent sur le  tableau périodique des éléments (table de Mendeleïev).

Pour les tenants de la consommation d’eau de mer, celle-ci purifie notre corps et lui apporte les éléments dont il a besoin et dont il est parfois en carence, en particulier les minéraux. Sa consommation est préconisée soit en traitement d’attaque pour éliminer les toxines, soit en cure sur la durée pour renforcer l’organisme.


• Comment boire de l’eau de mer

Le problème, c’est que l’eau de mer est salée. Elle contient 35g de sel par litre alors que nos besoins ne s’élèvent qu’à 9 g par jour. Donc, si on ne boit que de l’eau de mer – cas de naufragés sans ressources – ou trop d’eau de mer, notre corps va éliminer le sel en excédent et se déshydrater. Donc, que ce soit en cure ou en cas de naufrage, il faut prendre un certain nombre de précautions. Les conseils aux naufragés insistent sur l’absorption progressive, mélangée à l’eau douce, dans le cas évidemment où ils ont réussi à conserver quelques provisions. Ils prolongeront ainsi leurs réserves d’eau douce et leur corps sera moins agressé. A noter que lorsqu’on raconte qu’Alain Bombard, naufragé volontaire, a survécu sans provisions, il pêchait des poissons dont il extrayait l’eau, 1/3 moins salée que l’eau de mer, et il recueillait l’eau de pluie.


• Cure d’eau de mer

Si l’on fait une cure d’eau de mer, on a deux solutions : l’acheter en ampoules ou la prendre directement dans la mer. On peut l’absorber sous deux formes : isotonique ou hypertonique.

Les ampoules d’eau de mer sont proposées par différents producteurs qui la puisent au large et à grande profondeur, la filtrent et la traitent de façon à éliminer tout risque de contamination par une quelconque pollution.

Il est conseillé cependant de commencer la cure de façon progressive. On peut augmenter les doses lorsqu’on constate qu’il n’y a pas d’effets indésirables. On peut aussi utiliser l’eau de mer comme eau de cuisson. A noter, que la consommation d’eau de mer est déconseillée en cas d’hypertension et d’hyperthyroïdie.

Le « Plasma Quinton » (eau de mer isotonique) est fabriqué à partir d’eau de mer récoltée à 30 km des côtes et à 10 m de profondeur. Dans le commerce, pharmacies et parapharmacies, l’eau de mer également baptisée «plasma d’eau de mer» se présente en ampoules que l’on peut absorber à raison d’une à six fois par jour. On peut commencer un traitement d’attaque avec de l’eau de mer hypertonique, puis en entretien avec de l’isotonique.

Il y a évidemment les autres utilisations comme l’irrigation nasale, le bain et même l’injection dans des cas spécifiques, sous contrôle médical.


Source : Boire de l'eau de mer pour purifier et vivifier l'organisme / Roselyne Lesne

La mer, une denrée rare

Consciemment ou non, nous pressentons que l’océan nous est totalement indispensable. Bien que cet « outre-monde » garde encore l’essentiel de ses secrets, il porte en lui notre passé et conditionne notre avenir. Les scientifiques nous le confirment, l’essentiel de la diversité du vivant de la Planète se trouve dans ses mers, mais il nous est encore largement inconnu. Or, ce monde enchanté est aujourd’hui gravement menacé par le tribut que lui font porter les activités humaines : réchauffement climatique, érosion du littoral, épuisement des ressources, pollutions, etc.

Que deviendra l’océan, patrimoine commun de l’humanité si nous tous, usagers de la mer, pêcheurs, plongeurs, armateurs, sportifs….n’apprenons pas à partager et à respecter cet espace de vie ? Nous sommes tous des marins d’origine, embarqués sur la planète mer depuis des millénaires, et pour encore une longue navigation…


Source : planete eau.org

 

OÙ EST FABRIQUÉE LA GAMME DE PRODUITS MARIMER

L’eau de mer pure et 100% naturelle Marimer est puisée près de Saint Malo... Lire la suite

Découvrez notre gamme adulte Marimer...

Bloc element 40 bloc
Bloc element 35 bloc